Menu

Soins à domicile pour les personnes âgées

L’Europe vieillit : le pourcentage de la population âgée de 65 ans et plus est en hausse. Pour pouvoir prendre en charge toutes ces personnes âgées, il faut organiser les soins de manière plus efficace. Les soins à domicile peuvent être utiles à cet égard. De nombreuses personnes âgées préfèrent être soignées à domicile, par des aidants informels et des aides à domicile professionnels, plutôt que dans une institution de soins. La combinaison d’aidants informels et d’aidants professionnels rend également les soins à domicile très efficaces. Les soins à domicile vont devenir une partie de plus en plus importante du système de soins en Europe au cours des prochaines années.

En quoi consistent les soins à domicile ?

Les soins à domicile sont les soins apportés aux personnes âgées ou aux personnes handicapées, permettant à une personne de vivre en toute sécurité et de manière aussi indépendante que possible. Tant les prestataires de soins professionnels que les aidants informels peuvent fournir ces soins. Ils le font derrière la porte d’entrée du patient, d’où le nom de “soins à domicile”. Les soins à domicile se présentent sous deux ou trois formes, selon la définition nationale : soins personnels, soins infirmiers et aide ménagère. Par soins personnels, nous entendons l’aide pour se doucher, s’habiller et manger, entre autres choses. Dans le cas des soins infirmiers, l’aide est proposée sous la forme, par exemple, de soins des plaies, de soins d’une stomie et d’administration de médicaments. La plupart des personnes bénéficient d’une aide pour les soins et les soins infirmiers. L’aide ménagère est le soutien pour garder la maison en ordre. Pensez à faire la lessive, à passer l’aspirateur et à nettoyer la salle de bain. Dans un pays, l’aide domestique fait partie des soins à domicile, mais dans un autre pays, ce n’est pas le cas. Dans ce dernier cas, l’aide ménagère fait partie des soins à domicile.

Les soins à domicile pour les personnes âgées consistent souvent en des soins personnels, comme l'aider à s'habiller.

Les soins à domicile font partie des soins de longue durée. Si le nom suggère que les soins de longue durée consistent à prendre soin de personnes pendant une longue période, ce n’est pas forcément le cas. Les soins de longue durée consistent à prendre soin des personnes qui ne peuvent pas prendre soin d’elles-mêmes. Il peut s’agir de personnes handicapées, de personnes âgées ou de personnes en réadaptation après une opération. Les soins de longue durée peuvent être dispensés à domicile, à l’hôpital ou dans une maison de retraite.

Les soins aux personnes âgées se déplacent vers les soins à domicile

Dans le passé, si une personne avait besoin de soins ou d’assistance, elle pouvait aller dans une maison de retraite. Il y avait des soignants et des infirmières qui pouvaient fournir les soins à long terme appropriés. Aujourd’hui, les soins de longue durée pour les personnes âgées passent des institutions de soins, telles que les maisons de retraite et les hôpitaux, aux soins à domicile. Cela s’explique par le fait que, dans de nombreux cas, les soins à domicile sont une meilleure option que les soins dans un hôpital ou une maison de retraite. Cela s’explique par le bien-être de l’individu et le coût des soins.

Soins à domicile à moindre risque

Plusieurs études ont montré qu’être hospitalisé comporte des risques pour les personnes âgées. La combinaison du vieillissement, d’un séjour à l’hôpital et de beaucoup de repos au lit réduit l’indépendance de nombreuses personnes âgées. En permettant aux personnes de vivre dans leur propre environnement et en les aidant à faire les choses qu’elles ne peuvent plus faire elles-mêmes, elles conservent une plus grande indépendance.

Meilleure coordination des soins à domicile pour les personnes âgées

Les soins à domicile sont mieux adaptés aux besoins et aux souhaits de la personne âgée. Les personnes âgées reçoivent souvent des soins à domicile de la part de prestataires de soins professionnels et d’aidants informels. Cette combinaison signifie que la personne âgée reçoit souvent les soins les plus appropriés. Bien que tous les pays d’Europe disposent d’une certaine forme de soins à domicile, il existe toujours des besoins de soins qui ne peuvent pas être satisfaits par des soignants professionnels. Les aidants informels comblent les soins manquants. Cela peut impliquer un soutien psychologique et une prise en charge sociale. Les aidants informels, souvent des conjoints ou des enfants, prennent plus de temps pour se promener et discuter. C’est important pour prévenir la solitude chez les personnes âgées.

Des soins à domicile plus abordables

Les gouvernements investissent davantage dans les soins à domicile car ils peuvent être plus économiques que les soins en institution. Cela est dû en partie à la combinaison des soins professionnels fournis par les infirmières et des soins informels fournis par les aidants naturels. Les nouvelles technologies rendent les soins à domicile beaucoup plus efficaces. De nouveaux produits et techniques permettent de réaliser certains traitements à domicile. Les progrès réalisés facilitent également la coordination des soins.

Coûts des soins de longue durée et des soins à domicile

L’Europe consacre en moyenne 9,9 % de son produit intérieur brut (PIB) aux soins de santé. Le PIB est la valeur totale de la production et des services fournis par un pays, moins les coûts, tels que les achats et les frais de personnel. Le PIB est généralement calculé sur une base annuelle. Selon le rapport Home Care across Europe, entre 1 et 5 % du budget des soins de santé sont consacrés aux soins à domicile.

Les soins infirmiers à domicile organisent les soins des personnes âgées à domicile.

Dans la plupart des pays européens, les soins de longue durée sont financés par plusieurs sources. L’une des sources est constituée par les recettes fiscales du gouvernement. Il s’agit d’une manière de répartir le coût des soins entre les habitants d’un pays. Les personnes qui ne recourent pas à ces soins y contribuent également. La taxe peut être prélevée au niveau national, régional ou par municipalité. Les assurances de soins de santé répartissent également les coûts sur de grands groupes de personnes. L’Europe dispose de régimes d’assurance maladie obligatoires et volontaires qui couvrent le coût des soins à domicile.

Il existe également des moyens de financer les coûts sans faire appel à l’ensemble de la population, et donc à des personnes qui n’ont pas besoin des soins. Les tiers, tels que les organisations à but non lucratif et les associations caritatives, peuvent contribuer aux soins à domicile par des dons. Certains reçoivent des subventions de l’UE. Le dernier moyen de financer les soins de longue durée consiste à faire payer les coûts, en partie, par l’utilisateur des soins.

Financement local ou national en Europe

Dans la plupart des pays européens, les soins à domicile sont (partiellement) remboursés par le gouvernement. Certains pays remboursent plus que d’autres. Chaque pays a sa propre façon de financer les soins à domicile. En Europe du Nord, dans des pays comme les Pays-Bas et la Suède, les collectivités locales prennent en charge la plupart des soins de longue durée. La population supporte les coûts les plus importants, de sorte que les citoyens ont des coûts faibles lorsqu’ils ont besoin de soins. Dans les pays de l’Est comme la Bulgarie et la Croatie, les soins de longue durée ne sont pratiquement pas réglementés par le gouvernement. Les coûts publics sont faibles, mais les coûts pour les bénéficiaires sont élevés. Les gouvernements de pays comme la France et l’Autriche ont partiellement réglementé les soins de longue durée. En conséquence, la population paie une partie moyenne des coûts et l’individu aussi. Dans des pays comme l’Italie et la Grèce, les personnes qui ont besoin de soins dépendent largement des aidants naturels. Le gouvernement ne fournit qu’un soutien limité aux soins de longue durée. La population paie peu pour les soins à domicile, mais l’utilisateur des soins paie beaucoup.

Pas de remboursement des soins à domicile pour les personnes âgées

Si le gouvernement ne prévoit pas d’allocations pour les soins à domicile, la plupart des gens dépendent de soignants informels. Une autre possibilité est d’engager vous-même une aide. Dans de nombreux cas, les soins infirmiers et les soins à domicile sont fournis par une entreprise de soins à domicile. Mais il est également possible de faire appel à des infirmiers indépendants à domicile. Dans le cas des soins infirmiers privés à domicile, c’est l’utilisateur qui décide du moment et de la quantité de soins nécessaires. Des soins intensifs sont-ils nécessaires pendant une période plus longue ? Il est également possible de choisir une infirmière à domicile.

L’importance des soins à domicile pour les personnes âgées

Dans le sud de l’Europe, les personnes âgées dépendent déjà en grande partie de leur conjoint et de leurs enfants en tant qu’aidants naturels. Dans cette région, les soins informels peuvent encore être complétés par des soins professionnels à domicile. Dans le Nord, les soins étaient proposés dans des maisons de retraite. Mais on constate une évolution vers les soins à domicile. Les soins à domicile semblent être un moyen efficace de fournir des soins, dans lequel les soignants informels et les infirmières se renforcent mutuellement. Ensemble, ils fournissent aux personnes âgées les meilleurs soins possibles. Les soins à domicile sont un bon moyen de fournir des soins à tous ceux qui en ont besoin. Surtout en Europe, où la proportion de personnes âgées dans la population augmente.